Translate

dimanche 19 juin 2016

La nuit du 23 au 24 juin ,c'est Jaanipäev : la tradition des feux de la Saint-Jean en Estonie




Jaanipäev (le jour de St Jean) ou Jaaniõhtu (la soirée) ou encore Jaanilaupäev a en Estonie une importance toute particulière puisque ce jour est avec Noël le plus important de l'année.

Depuis toujours, dans les pays nordiques, la Saint-Jean se trouve être le point culminant de l'année et l'Estonie ne fait pas exception à la règle.
Le court été avec ses longues journées et ses nuits quasi-inexistantes a une signification très spéciale. Jaanipäev est célébré la nuit du 23 au 24 Juin, quelques jours seulement après le solstice d'été.

La fête de la Saint-Jean est l’une des plus importantes fêtes pour les Estoniens. On y allume de nombreux feux et la légende raconte que les jeunes filles peuvent deviner ce soir là le nom de leur futur mari .
La St Jean est une véritable survivance païenne marquant le début de l'été. C'est l'occasion pour de nombreux Estoniens de prendre une semaine de congés.Le 23 au soir, ils quittent les villes pour rejoindre la campagne , les lacs ou le bord de mer où ils possèdent souvent une petite maison de vacances (suvila).

De grands feux de joie sont allumés, autour desquels on danse, on chante, on boit.
Les plus téméraires sautent à travers les flammes , une manière de se débarrasser des mauvaises vibrations.
La nuit à peine couchée, voilà le jour qui se réveille. Il est temps de parcourir la campagne à la recherche de la mythique fleur de fougère qui ne fleurirait que cette nuit et qui porterait chance à quiconque la trouverait : un gage de chance pour l'année à venir.

Si vous voulez en savoir plus sur l' Histoire de la St Jean, lisez ce qu'en dit l'auteur de ce blog "Estonie-Tallinn" , vous y trouverez la signification de cette belle fête, l'une des fêtes les plus importantes pour les Estoniens .


Pour les amateurs de nouvelles ,en voici une de Juhan JAIK ,écrivain estonien(1899-1948) : "la nuit de la Saint Jean"

Cette nouvelle est tirée d'une vieille légende estonienne qui narre l'histoire d'une colline -Suur Munamägi - qui devient chauve puis se remplume et d'un vieux démon plutôt sympa en définitive.

Elle commence ainsi :

"Il y a bien longtemps qu’advint cette étrange nuit de la Saint-Jean : si longtemps, que même le vieillard centenaire qui vit dans sa cahute rectangulaire au pied de la colline de Munamägi, même lui ne sait rien répondre d’autre à qui le questionne sur cet événement, que : « Je ne m’en souviens pas, je ne me souviens de rien."
...
Pour lire la suite , cliquez ICI





Sources
http://www.lonelyplanet.fr/destinations/europe/estonie/culture-et-histoire/culture

http://www.routard.com/guide/estonie/2287/traditions.htm 


http://www.litterature-estonienne.com/Jaiknuit.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire