Translate

mercredi 1 août 2018

1er Août , Fête Nationale suisse

 

Les origines de la Fête Nationale Suisse

 

La fête nationale Suisse commémore un traité d'alliance passé au début du mois d'août 1291 entre "les hommes de la vallée d'Uri, la communauté de Schwytz et celle des hommes de la vallée inférieure d'Unterwald". Ce traité est considéré comme le début officiel de la Confédération Suisse, même si les structures de la Suisse actuelle ont été posées en 1848. Le 1er août, décrété fête nationale, est donc un jour férié dans toute la Suisse. Les festivités sont ponctuées par un grand feu de joie, des cortèges aux lampions et bien entendu, des feux d'artifices. 



  


La Suisse et ses habitants 

La Suisse est un pays frontalier avec l'Italie, la France, l'Allemagne, l'Autriche et le Liechtenstein. Sept millions de Suisses y vivent, dont la majorité parlent le suisse allemand. Environ 20 % des Suisses parlent le français. L'italien et le romanche sont également des langues parlées par environ 10% de la population suisse. 
La devise de la Suisse, "Un pour tous, tous pour un", en latin "Unus pro omnibus, omnes pro uno", est étroitement liée à l'histoire de la Suisse. En 1868, des inondations affectent les populations des Alpes et cette devise est alors lancée par les autorités suisses afin de susciter des manifestations de solidarité envers les sinistrés.






L'hymne national suisse
L'hymne officiel de la Suisse est le Cantique suisse (paroles de Leonhard Widmer, musique de Alberich Zwyssig).







Paroles de l'hymne national suisse

Sur nos monts, quand le soleil
Annonce un brillant réveil,
Et prédit d'un plus beau jour le retour,
Les beautés de la patrie
Parlent à l'âme attendrie;
Au ciel montent plus joyeux
Les accents d'un cœur pieux,
Les accents émus d'un cœur pieux.

Lorsqu'un doux rayon du soir
Joue encore dans le bois noir,
Le cœur se sent plus heureux près de Dieu.
Loin des vains bruits de la plaine,
L'âme en paix est plus sereine,
Au ciel montent plus joyeux
Les accents d'un cœur pieux,
Les accents émus d'un cœur pieux

Lorsque dans la sombre nuit
La foudre éclate avec bruit,
Notre cœur pressent encore le Dieu fort;
Dans l'orage et la détresse
Il est notre forteresse;
Offrons-lui des cœurs pieux:
Dieu nous bénira des cieux,
Dieu nous bénira du haut des cieux.

Des grands monts vient le secours;
Suisse, espère en Dieu toujours !
Garde la foi des aïeux, Vis comme eux !
Sur l'autel de la patrie
Mets tes biens, ton cœur, ta vie!
C'est le trésor précieux
Que Dieu bénira des cieux,
Que Dieu bénira du haut des cieux.


 Pour compléter ce post , lire ou relire celui du 1er août 2009 :  
http://blog-dazur.blogspot.com/2009/08/aujourdhui-1er-aout-fete-nationale.html 











jeudi 19 juillet 2018

L'Histoire du convoi 73 : 15 mai 1944



Parmi les 79 convois emmenant des Juifs de France en déportation depuis Drancy, entre le 27 mars 1942 et le 17 août 1944, un seul fut dirigé vers les Pays Baltes, pour des raisons non élucidées à ce jour. C’était le convoi 73 , parti de Drancy le 15 mai 1944.

Le sort de ce convoi est resté pratiquement ignoré de tout le monde, familles et historiens inclus, pendant cinquante ans. Quelques rares familles de ces déportés savaient que le convoi était arrivé en Lituanie (à Kaunas), les survivants avaient expliqué qu’une partie d’entre eux avaient poursuivi le voyage jusqu’en Estonie (à Tallinn), mais là s’arrêtaient les informations connues. La plupart des familles ignoraient le lieu de déportation de ce convoi, et quelques-unes d’entre elles avaient reçu, de la part des services officiels, des certificats de disparition ou de décès aussi fantaisistes que possible, certains attestant avec une étonnante certitude que le déporté était mort à Auschwitz ­ (Allemagne) (sic).
Ils étaient très exactement 878  dans ce train. Chaque année, depuis 1994, le premier dimanche qui suit le 15 mai, leur épouses, leurs sœurs, leurs frères, leurs filles, leurs fils et parfois leurs petits-enfants se retrouvent à Drancy en hommage à leur mémoire, le temps d'un Kaddish et de quelques minutes de recueillement.
 A Drancy, ville de la proche banlieue parisienne, a fonctionné, entre le 20 août 1941 et le 22 août 1944, un camp où ont été internés 76 000 hommes, femmes, enfants, vieillards, arrêtés du seul fait qu'ils étaient juifs.
Certains y sont nés, d'autres y sont morts, comme le poète Max Jacob, quelques rares en ont été libérés. Les autres ont été déportés, presque tous à Auschwitz, par convois d'environ 1 000 personnes. Seuls quatre convois ont été dirigés vers Maïdanek ou Sobibor, un autre, le tout dernier, vers Buchenwald, et un autre encore, qui portait le numéro 73 et emmenait 878 hommes vers Kovno (aujourd'hui Kaunas) en Lituanie et Reval (Tallinn aujourd'hui capitale de l'Estonie), le 15 mai 1944.
 
Le reste de l'Histoire est racontée dans le livre  "Nous sommes 900 français" par Eve Line BLUM-CHERCHEVSKY






Sources :











Un film documentaire "L’absence pour mémoire" a été réalisé par Béatrice et Patrick Reyner sur ce sujet,
le voici en quatre parties





 
 

Tout savoir sur les tiques : la Méningo-Encéphalite à Tiques (MET) et la borréliose de Lyme




Cartes du site CHU Hôpitaux de Rouen








Vous comptez séjourner en zone rurale ou forestière d'endémie en Europe centrale, orientale et septentrionale (en particulier Autriche , Suisse , sud de l'Allemagne, Pologne , République Tchèque,Hongrie, États Baltes ou Russie ) au printemps, en été ou en automne, alors ,pensez à vous faire vacciner contre la méningo-encéphalite à tiques .

Où vivent les tiques ?

Les tiques sont souvent observées dans les sous-bois : lisière des forêts , prairies , clairières ,marais ou dans de jeunes plantations forestières avec fourrés et arbustes,ou encore ,dans les futaies et les taillis .
Les tiques "grimpent " sur les herbes et les buissons jusqu'à une hauteur allant de 30 cm à 1,5 m. Elles restent immobiles , ne tombent pas des arbres et ne chassent pas .Elles s'agrippent à une proie lorsque celle-ci passe près d'elles.
La tique est surtout active du printemps à la fin de l'automne .




Pourquoi la tique peut-elle être dangereuse pour l'homme ?

Pour se développer et pour nourrir ses œufs ,une tique a besoin de plusieurs repas sanguins au cours de son cycle de vie .
Ce sang peut provenir d'animaux (rongeurs , oiseaux , lézards , insectivores , mammifères ,vertébrés ) mais aussi de l'homme .Pendant qu'elle aspire le sang , la tique peut transmettre divers virus et bactéries .La piqûre de tique passe souvent inaperçue car sa salive contient des substances anesthésiantes.







Les deux maladies les plus importantes transmises en Europe par les tiques sont :
-la borréliose de Lyme , d'origine bactérienne (qui peut être traitée par antibiotiques )
-la M.E.T. (méningo-encéphalite à tiques) ,une forme d'inflammation cérébrale d'origine virale ( il n'existe pas de traitement mais un vaccin ).

Cependant , il faut savoir que toute tique n'est pas porteuse de maladie ,que toute morsure n'est pas contaminatrice et que toute contamination n'implique pas un pronostic grave .




La M.E.T. ou Méningo-Encéphalite à Tiques 

Une à 2 semaines après la piqûre de tique ,la Méningo-Encéphalite à Tiques débute souvent comme une grippe :fièvre , maux de tête,douleurs dans les membres .Elle peut donc facilement passer inaperçue ..

Comment évolue la MET ?
Après une courte période silencieuse , une atteinte du système nerveux central peut se manifester chez 20 à 30 % des personnes infectées .Le virus de la MET peut entraîner une inflammation des méninges ,des nerfs et de la moelle épinière .
Il n'existe pas de traitement contre la MET .Des risques de séquelles permanentes ou de décès existent . Chez les personnes ayant une atteinte du système nerveux central ,il y a un risque de séquelles neurologiques évalué à 46% .
Aussi bien les enfants que les adultes peuvent être contaminés par le virus de la MET. 
Avec l'âge , la gravité de la MET augmente .


Régions où le risque de contamination est le plus important:
C'est en Europe centrale et de l'Est , du printemps à l'automne ,que le risque de contamination par le virus de la MET est le plus important .
Pour la France ,de rares cas de MET ont été mis en évidence en Alsace .


Ne pas confondre la MET avec la borréliose de Lyme


Dans le cas de la borréliose de Lyme , des signes dermatologiques apparaissent à court terme (3 à 30 jours après la piqûre) : il s'agit d'une rougeur en forme d'anneau autour de la piqûre qui s'agrandit au cours du temps (c'est un érythème migrant).
Il n'existe pas à l'heure actuelle de vaccin contre la borréliose de Lyme , cette maladie est traitée uniquement par antibiotiques .
Si vous découvrez une rougeur de ce type , consultez un médecin .


Comment se protéger des tiques ?


De manière générale, il est possible de se protéger contre les piqûres de tiques en portant des vêtements couvrants (serrés aux chevilles et poignets ),en rentrant le pantalon dans les chaussettes,  en évitant si possible les sous-bois et en utilisant un répulsif efficace contre les insectes (à renouveler très souvent ) . 
On trouve en général ce répulsif sous forme de spray (c'est le même que pour les moustiques ,mais il faut bien regarder sur le flacon s'il est aussi efficace contre les tiques, c'est toujours spécifié) 





 Autres conseils 

Marchez de préférence au milieu des sentiers , évitez les herbes hautes ,les buissons et les sous-bois .
De plus, il est recommandé d’examiner son corps et ses vêtements (enfants et adultes )au retour de vos promenades . Inspectez également les animaux qui vous ont accompagnés .



Comment enlever une tique ?

Si l’on découvre une tique, il faut l’enlever rapidement avec une pincette (il est préférable d'acheter une pince spéciale vendue en pharmacie) . Le corps de la tique ne doit pas être comprimé car la salive infectée pourrait alors se propager dans l’organisme humain. 
Éviter de tourner, d’appliquer de l’huile ou éther (qui pourrait faire "régurgiter " la tique et libérer ainsi la bactérie dans la plaie) ou tout autre truc ou remède de bonne femme.
Si vous possédez une pince à tique (en vente en pharmacie) , attrapez le corps de la tique le plus près possible de la peau , et retirez la en tournant sans forcer , pour éviter que son appareil buccal ne se casse dans la plaie (en cas de doute ,il est conseillé de s'adresser à un médecin ).
Désinfectez aussitôt avec un bon antiseptique (genre chlorhexidine ou bétadine si vous n'êtes pas allergique à l'iode ).


Important à savoir : le virus de la MET peut être transmis juste après la piqûre . L'élimination rapide de la tique ne fournit donc aucune protection contre la MET .


Quand faut-il se faire vacciner 
contre la MET ?

La vaccination est recommandée pour tout séjour en zone rurale ou forestière d'endémie en Europe centrale , orientale et septentrionale (en particulier Autriche ,Suisse , sud de l'Allemagne,Pologne , États Baltes ,République Tchèque ,Hongrie ,Russie ),du printemps à l'automne .






       
La vaccination

Il faut 3 injections de vaccin , celui ci se fait par voie intramusculaire .
On conseille de faire la 1ère et la 2ème injection durant l'hiver , afin d'être protégé au début de la saison d'activité des tiques .
Si ce n'est pas possible , et que la saison chaude a déjà débuté , un schéma de vaccination rapide peut être pratiqué : la 2ème injection peut être faite 14 jours après la 1ère .
Enfin, la 3ème dose de vaccin (qui se fait entre 5 à 12 mois après la 2ème injection) assure une protection pendant 3 à 5 ans .
Il existe un vaccin spécifique de l'enfant(jusqu'à 16 ans )et un autre spécifique de l'adulte .



Pour info ,et pour ceux qui habitent en Suisse , je viens de trouver un article sur le site de l'association des Médecins de Genève ,article émanant du journal " la Tribune de Genève " du 18 juin 2009 dont le titre est : " les tiques attaquent , protégez vous " !
http://www.amge.ch/2009/06/18/les-tiques-attaquent-protegez-vous/
http://www.tbe-prevention.info/iddb/archiv7350/110_archiv7350_60806.pdf 


Ce vaccin revêt une importance particulière car il n'existe actuellement aucun traitement contre la MET .

-Conseils trouvés sur le site de BAXTER : http://www.tiques.fr/


Trouvé dans un blog ,un article complet et très intéressant : 



Autres infos sur les tiques

Le site de l’association France-Lyme : http://www.francelyme.fr
Le site Prévention maladies à tiques : http://www.maladies-a-tiques.com/Prevention.htm

http://www.tiquatac.org/
http://www3.chu-rouen.fr/Internet/services/sante_voyages/pathologies/encephalitetiques/



Nuits blanches en Estonie


Tallinn after 11pm - "Don't you just love those white nights that make this medieval fairytale even more magical"



Le phénomène des nuits blanches : 
des nuits courtes , de longues journées 


Aux latitudes situées en-deçà des cercles polaires, jusqu’à environ 60° de latitude nord et sud, un phénomène se produit aux alentours du solstice d’été : il s’agit de la nuit blanche, c’est-à-dire une nuit où le soleil, bien que couché, ne descend pas suffisamment sous l’horizon pour permettre à la nuit de devenir totalement noire.
Il peut parfois y faire suffisamment clair pour pouvoir lire un livre sans avoir besoin d’une lumière artificielle. 

Ce phénomène est observable notamment au nord de l'Écosse, à Reykjavík (Islande), Saint-Pétersbourg (Russie), Riga (Lettonie), Vilnius (Lituanie), Tallinn (Estonie) ou Helsinki (Finlande) et le long de toutes les côtes arctiques de la Russie, de la frontière finlandaise au détroit de Béring via le nord de la Sibérie, ou encore à Anchorage (Alaska) et le grand-nord du Canada ainsi que dans la majeure partie du sud du Groenland.


Le phénomène débute théoriquement à 48°34' de latitude. À cette latitude le soleil s’abaisse tout juste à 18° sous l’horizon à minuit solaire le jour du solstice : c’est cette valeur de 18° qui définit la nuit noire. Au-delà de cette latitude le soleil reste à moins de 18° pendant une partie de la nuit plusieurs jours de part et d'autre du solstice. Plus on se rapproche des cercles arctiques moins il s’abaisse sous l’horizon et plus ce nombre de jours augmente, et plus la nuit reste claire.

Si vous vous trouvez en Estonie aux alentours du solstice d'été ,vous allez donc pouvoir profiter grâce aux nuits blanches ,de longues journées d'été estoniennes . Cela signifie que vous pouvez programmer des sorties extérieures tard dans la nuit ,tandis que le reste de l'Europe est dans les ténèbres .
Pendant cette période ,les jours les plus longs dépassent 19 heures . Les nuits blanches durent de début mai à fin juillet.
Fin juin, c'est l'apothéose des nuits (presque) blanches !


Lever et coucher du soleil à Tallinn en juin 
















Photos : Estonie-Tallinn ,blog d'un Français en Estonie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jour_polaire