Translate

mercredi 24 août 2016

Il y a 72 ans, le 25 août 1944, Maillé ...




Le 25 août 1944, un petit village de Touraine ,Maillé, était victime, après Oradour sur Glane ,de la barbarie nazie.
Sans pitié, les troupes hitlériennes massacraient hommes, femmes et enfants, laissant derrière elles 124 morts parmi lesquels 42 enfants.

 Cérémonie commémorative : Jeudi 25 août 2016 , pour le 72e anniversaire du massacre du 25 août 1944, sous la présidence de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.
A 9 h, messe du souvenir à l'église ; à 9 h 30, accueil des personnalités à la mairie ; à 10 h 30 : défilé, ravivage de la flamme, dépôts de gerbes et lecture des noms des victimes.




« Il en va des peuples comme des individus. Sans mémoire, ils ne sont qu’une coquille vide. Un agglomérat d’hommes et de femmes que le flux du monde emporte et engloutit. »
Marek Halter 
Dans le long martyrologe des victimes de l’été 1944 ,un massacre est resté méconnu pendant près de 60 ans. Il est pourtant impossible de ne pas s’intéresser à cette violente action militaire de répression menée en Touraine au cœur du “Jardin de la France”.



Pour en savoir plus sur Maillé , visitez ce site : http://acroy.club.fr/index.htm

Un autre article sur le massacre de Maillé :"Le massacre de Maillé est désormais entré dans l'Histoire"

24 août 79 : Pompéi sous les cendres





Le 24 août 79, une violente éruption du Vésuve, volcan que l'on croyait éteint à jamais, provoque l'enfouissement de la riche cité romaine de Pompéi sous une pluie de cendres volcaniques. Le même jour, le port voisin d'Herculanum, à l'habitat plus populaire, disparaît, lui, sous une coulée de roches et de laves.
Pompéi se retrouve enfouie sous 6 mètres de lapilli (fines particules de roches volcaniques) et Herculanum sous 16 mètres de boues. Sorties de l'oubli 1700 ans plus tard, ces deux cités nous ont permis, grâce à leur malheur soudain, de connaître la civilisation romaine à son apogée avec autant de précision que si elle s'était éteinte hier.








Un volcan que l'on croyait éteint
 
La précédente éruption du Vésuve remontait à 3.500 ans avant JC et n'avait laissé aucun souvenir dans la mémoire des hommes. Aussi les Romains ne savaient-ils même pas que la montagne fertile dominant la baie de Naples était un volcan !
Pourtant, une alerte avait eu lieu en l'an 62, sous le règne de l'empereur Néron. Elle s'était traduite par un violent tremblement de terre qui avait détruit une première fois la ville de Pompéi.
Sans attendre, les riches propriétaires de la ville avaient reconstruit les superbes demeures décorées de fresques, de statues, de mosaïques et de fontaines, où ils venaient se reposer des turbulences de la vie romaine.
La reconstruction était à peine terminée que le volcan se réveillait pour de bon en l'an 79, sous le règne de l'empereur Titus, celui-là même qui écrasa avec son père une révolte juive.


Une surprise de taille
En une heure, le volcan propulse dans l'atmosphère un énorme nuage de cendres brûlantes en forme de pin parasol. A plusieurs kilomètres de hauteur, ces cendres d'un total de plusieurs millions de tonnes se refroidissent et retombent sous forme de poussières et de pierres ponce sur Pompéi. On parle de nuées ardentes.
Sur les 10.000 à 15.000 habitants que devait compter Pompéi, on en a retrouvé à ce jour 2.000 qui ont succombé par asphyxie. Habitués aux tremblements de terre mais ignorant tout du volcanisme, ils avaient négligé de fuir quand il en était encore temps.
Quelques heures plus tard, une coulée composée de roches en fusion et de cendres, dite pyroclastique, dévale la pente du Vésuve et carbonise instantanément Herculanum et ses habitants. On retrouvera deux mille ans plus tard des débris de squelettes. Au total, en près de 24 heures, le Vésuve entraîne la mort de plusieurs milliers de personnes dans les villes et les campagnes du golfe de Naples.


À Misène, à la pointe nord du golfe de Naples, un jeune homme de 17 ans, Pline le Jeune, assiste à l'éruption et en rédige le compte-rendu détaillé dans deux lettres. Les vulcanologues donneront bien plus tard le qualificatif de plinéen à une éruption volcanique comme celle qu'il a décrite.
L'oncle du jeune homme, Pline l'Ancien, est un savant connu pour une gigantesque Histoire naturelle en 37 volumes (on lui doit aussi cette critique des excès gastronomiques de ses concitoyens : "Un cuisinier coûte plus cher qu'un triomphe").
Au moment de la catastrophe, il commande la flotte romaine qui mouille à Misène. Mû par la curiosité scientifique et par un sentiment d'humanité, il meurt asphyxié sur la plage de Stabies après avoir tenté avec ses navires d'apporter de l'aide à des habitants.









Bénéfices d'une tragédie

La disparition de Pompéi et d'Herculanum est une tragédie humaine comme on en voit hélas à toutes les époques et sur tous les continents. Si elle a gardé une place à part dans l'Histoire, c'est qu'elle s'est avérée être une bénédiction pour les archéologues et les artistes des temps modernes.
L'éruption et les villes martyres sont tombées dans l'oubli pendant plusieurs siècles. Puis, au XVIIIe siècle, la charrue d'un paysan heurta par hasard des restes d'Herculanum. C'est ainsi qu'à partir de 1763, les savants purent excaver les traces presque intactes de la vie quotidienne des riches Romains.
Les trésors de l'empire romain recueillis à Pompéi sont devenus une source d'inspiration pour les décorateurs et les artistes qui ont inauguré en France les styles Directoire et Empire. Ainsi le sculpteur Canova a-t-il réalisé dans le style antique la statue de Pauline Bonaparte nue que l'on peut voir à la villa Borghèse, à Rome.
Les archéologues se sont aperçus bientôt que les meubles et les corps ensevelis sous les cendres chaudes avaient laissé la place à des cavités vides en se décomposant.
L'archéologue Giuseppe Fiorelli a eu l'idée d'injecter du plâtre dans ces cavités de façon à restituer la forme des disparus. D'où ces moulages saisissants des habitants de Pompéi figés dans l'attitude où la mort les a surpris.
On peut aujourd'hui visiter les ruines des deux villes et y retrouver le souvenir de l'ancienne Rome ainsi que dans le musée de Naples, qui abrite plus d'un million d'objets retrouvés sur les sites.


Source : http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=790824




 Photos personnelles de Pompéi - Août 1967




mardi 23 août 2016

23 Août 1989 - 23 Août 2016 : 27 ème anniversaire de la Voie Balte ( Balti Kett en estonien, Baltic Way ou Baltic Chain en anglais)





"La Voie balte -trois pays main dans la main"
Estonie - Lettonie - Lituanie
23 août 1989







Le 23 Août 1989 ,près de deux millions de Baltes (sur environ 7 millions) - Estoniens ,Lettons ,Lituaniens - se tenant par la main ,ont surpris le monde en formant une impressionnante chaîne humaine de 600 km de long , traversant les trois États baltes ,depuis la tour de Toompea à Tallinn (Estonie) jusqu'au pied de la Tour Gediminas à Vilnius (Lituanie), en passant par Riga (Lettonie) .

Cette chaîne humaine était leur manière de "commémorer" le 50ème anniversaire du pacte Molotov-Ribbentrop. 
Ils exigeaient conjointement la reconnaissance des clauses secrètes du pacte Molotov-Ribbentrop et le rétablissement de l'Indépendance des États baltes.

Cette chaîne humaine était donc leur façon d'exprimer la condamnation de ce pacte ,et leur immense espoir en l'avenir ,l'espoir de retrouver leur Indépendance et leur Liberté .

La Voie balte est un phénomène qui a montré comment trois petits pays - les États Baltes - indépendamment de leurs caractéristiques nationales individuelles uniques, ont su créer une synergie interculturelle ,à la fois à l'intérieur de chaque État mais aussi entre les trois États baltes au nom d'un objectif commun - surmonter les conséquences de la Seconde Guerre mondiale et détruire les régimes totalitaires.

La Voie balte est un symbole historique qui est vivant dans la mémoire collective, enrichissant la compréhension du sens et des valeurs de la solidarité et de la liberté d'expression.







Itinéraire de la Voie Balte  




La Voie balte ,une chaîne humaine 
liant trois États sur un même chemin vers la liberté















Qu'est ce que le pacte Molotov-Ribbentrop ?
 
Le pacte Molotov-Ribbentrop (Traité de non-agression entre l'Allemagne et l'Union des républiques socialistes soviétiques) fut signé le 23 Août 1939 à Moscou par Viatcheslav Molotov et Joachim von Ribbentrop ,respectivement ministres des Affaires étrangères de l'Union soviétique et de l'Allemagne nazie .

Ce pacte ,accord de non agression incluant un protocole secret ,définissait aussi une répartition des sphères d'influences de l'Allemagne et de l'URSS dans les pays les séparant. Il fut rompu de facto le 22 juin 1941, lorsque l'Allemagne nazie envahit l'URSS , conduisant à l'occupation et à l'annexion des trois États baltes -

Ce n'est que le 23 août 1988 que le contenu secret de cet accord a été rendu public .
Une année plus tard ,le 23 août 1989 ,un rassemblement massif est organisé par les mouvements nationaux des trois pays baltes : le Front populaire d'Estonie (Rahvarinne), le Front populaire de Lettonie (Tautas fronte),et le mouvement réformateur de Lituanie (Sajudis).

C'est ainsi qu'est née la Voie Balte , remarquable acte de solidarité qui a suscité beaucoup d'attention à travers le monde , ce 23 août 1989 ! 
Une telle mobilisation ne s'était encore jamais vue nulle part !
La Voie Balte a montré que les trois États baltes ,indépendamment de leur identité nationale propre ,pouvaient unir leurs forces pour trouver le chemin de la Liberté .




Monument to the Baltic Way in Estonia


L'impressionnante chaîne humaine ,associée à la pression internationale grandissante en faveur de la révélation de la vérité historique ,a donné une impulsion décisive au rétablissement de l'indépendance nationale de l'Estonie ,de la Lettonie et de la Lituanie ,encourageant dans le même temps les mouvements démocratiques dans toute l'ancienne Union soviétique .
Peu après (février-mars 1991), des référendums officiels sont organisés, montrant la forte mobilisation des Baltes pour leur indépendance : 90% en Lituanie, 77% en Estonie et 73% en Lettonie.
L'échec du putsch soviétique d'août 1991 - où la ligne dure des communistes ne parvient pas à prendre le pouvoir - permet aux pays baltes de déclarer leur indépendance politique, que de nombreux pays occidentaux s'empressent de reconnaître.
Ayant perdu toute marge de manœuvre, Moscou se voit obligé de suivre le mouvement et reconnaît leur indépendance le 4 septembre 1991, trois mois avant que ne disparaisse l'Union Soviétique. 


--------------------------------------


Le patrimoine documentaire de "La Voie Balte", 
d’une exceptionnelle valeur, a été classé au registre "Mémoire du monde" de l’UNESCO le 30 Juillet 2009.

Des documents importants et soigneusement sélectionnés reflètent l'histoire des 600 km d’une longue chaîne humaine le 23 août 1989 - le 50ème anniversaire du pacte germano-soviétique de non-agression de 1939 et son protocole secret. Ce fut une manifestation unique et pacifique qui a uni les trois pays dans leur marche pour la liberté.




Vidéo "Mémoire du monde-UNESCO"



------------------------



Un autre article intéressant sur le blog d'ESTONIE-TALLINN :





Vidéos de la Voie Balte 


         
  



lundi 22 août 2016

Raimond Valgre : Veel Viivuks Jää (Reste avec moi encore un instant) : interprêté par Liisi Koikson et Mart Sander



Le 3 août 2009 ,j'avais fait un post sur Raimond Valgre , un compositeur et musicien estonien : http://blog-dazur.blogspot.com/2009/08/raimond-valgre-un-compositeur-et.html
J'y reviens pour donner la traduction d'une de ses chansons  "Veel viivuks jää " ,qui a été reprise et  interprétée par Liisi Koikson et Mart Sander  .




Voici les paroles de la chanson "Veel Viivuks Jää ",  
en estonien d'abord :

Roose kevad endaga toob
puhkeb rõõm ja süda on noor
tuhandeid mõtteid täis pea


Taeva taustal säravad söed
lõhnab sirel sumedas öös...
sinuga olla on hea

Refrain:
Veel viivuks jää mu armsam
hetkeks mu juurde veel jää
su kuju örn ja vaade hell
su silmist kes teab
mil neid ma jälle näen

Veel viivuks jää mu armsam
säilita hetkeks veel hurm
hellusest soojusest
ja päikse paistest
kevad on sinuta kurb



Et voici la traduction approximative en français 
( traduction pratiquement "mot à mot " )


Reste avec moi pour un instant  

 
Le printemps apporte les roses
La joie commence et le coeur est jeune
La tête est pleine de milliers d'idées.

Le ciel au fond brille comme la braise
Le lilas sent bon dans la nuit brumeuse...
C'est bien d'être avec toi

Refrain
Reste avec moi pour un instant, mon amour ,
Reste avec moi juste pour un instant,
Ta silhouette est fragile et ton regard gentil .
Ces yeux ,qui sait quand je vais les revoir ?

Reste avec moi pour un instant ,mon amour ,
Garde pour un instant charme ,gentillesse et chaleur ,
Le printemps est triste sans toi .



Et pour finir, "ma" traduction , en essayant d'être un peu moins "mot à mot" :

Reste avec moi encore un instant
 

Le printemps apporte les roses ,
Le bonheur revient dans nos jeunes cœurs
Les têtes sont pleines de mille projets .

Dans le lointain, le ciel brille de mille feux ,
Le lilas sent si bon dans la nuit embrumée ,
Quel bonheur d'être avec toi

Refrain
Reste avec moi encore un instant, mon aimée ,
Reste avec moi encore juste un instant ,
Ta silhouette est si fragile , ton regard  si tendre,
Je regarde tes yeux et ne sais
Quand je vais les revoir ?

Reste avec moi encore un instant mon aimée ,
Arrête le temps pour ces moments remplis de charme ,
D'amour et de chaleur,
Le printemps est si triste sans toi


Merci d'excuser les éventuelles fautes de traduction,vous êtes tous autorisés à les corriger.
Pour la fin de la chanson en allemand ,comme j'avais appris cette langue pendant quelques années au lycée il y a bien longtemps , j'ai réussi à comprendre quelques mots ...


Sag nicht "adieu" ,mein liebling (Ne dis pas adieu ,mon aimé )
Sag mich aufwiedersehen  (dis moi au revoir)
ist schöner tag, wenn du mir sagst "ich liebe dich" ( c'est une belle journée quand tu me dis "je t'aime")
-------------------------------------?
-------------------------------------?
Sag nicht "adieu" ,mein liebling (ne dis pas adieu , mon aimé )
Sonst wirst zerbrechen mein herz ? (sinon, tu vas me briser le coeur)
Bleib bei mir (reste avec moi )
denn bei dir (car avec toi)
Bis immer fröhlich (pour toujours heureux)
Sonst ist der frühling ........? (sinon ,le printemps est ...?) Je n'entends pas bien les derniers mots ..



Raimond Valgre, un compositeur et musicien estonien






Un petit intermède "nostalgique" et un retour au début du XXè siècle , avec Raimond Valgre ,un musicien estonien que j'ai découvert en recherchant des chansons de Liisi Koikson , une chanteuse-compositeur contemporaine estonienne .
Sa musique me rappelle celle que mes parents écoutaient à la même époque .

Raimond Valgre (né sous le nom de Raimond Tiisel ) - 7 Octobre 1913 / 31 Décembre 1949 - est un compositeur et musicien estonien, dont les chansons sont parmi les plus connues en Estonie.
Au cours de la Seconde Guerre mondiale , il devint un des membres de l'orchestre de la 8ème Estonian Rifle Corps (formation de l'armée soviétique) .





Conscient des horreurs qui eurent lieu sur le Front de l'Est, le compositeur souffrit d' alcoolisme et s'effondra moralement après la guerre. Sa musique a été interdite à partir de 1948 par les autorités soviétiques . 
Raimond Valgre est mort le 31 Décembre 1949.

La renaissance de Raimond Valgre commença dans les années 1980 , alors que l'Estonie était encore sous le joug soviétique , grâce à la chanteuse de jazz arménienne Tatevik Oganesyan , celle-ci ayant inclus "Un peu d' histoire dans la Musique" de Valgre dans son album "Day Dream".

D'autre part ,un long métrage sur la vie de Raimond Valgre "Those Old Love Letters " est sorti en 1992.

Au Concours Eurovision de la chanson 2002 ,les présentateurs Annely Peebo et Marko Matvere interprétèrent " Un peu d' histoire dans la musique" de Valgre ("A Little Story in the Music") .
Et en 2001, le guitariste Francis Goya a enregistré douze chansons du compositeur Raimond Valgre , parues dans l'album "Heureux de vous rencontrer ,Mr Valgre ".

Francis Goya


Francis Goya
 
Mars 2001, premiers concerts en Estonie :
C'est après vingt ans de succès en Europe de l'est que Francis Goya fut invité en mars 2001 à donner un concert Estonie, au Philharmonic Hall de Tallinn ,accompagné par l'Orchestre de chambre du Philharmonic, dirigé par Jean-Luc Drion pianiste et chef d'orchestre, complice de Francis depuis plus de trente ans. 
Ce premier concert remporta un tel succès que Francis dut prolonger son séjour en Estonie afin de donner un second concert le lendemain au même Philharmonic Hall. 
Après cette première expérience en Estonie, Francis décida d'enregistrer un album instrumental comprenant des œuvres écrite par le grand compositeur Estonien "RAIMOND VALGRE". Cet album remporte actuellement un très grand succès en Estonie.
Son site : http://www.francisgoya.com/

 
J'ai découvert Raimond Valgre par hasard grâce à la vidéo d'une de ses chansons : 
"Veel viivuks jää " ,interprété par Liisi Koikson et Mart Sander . 
La chanson , dont les paroles sont en estonien au début ,se termine en allemand .






Voici la traduction approximative en français (c'est une traduction presque "mot à mot", un peu "arrangée" par moments ).

Le titre : Reste avec moi pour un instant

Le printemps apporte les roses
La joie commence et le coeur est jeune
La tête est pleine de milliers d'idées.

Le ciel au fond brille comme la braise
Le lilas sent bon dans la nuit brumeuse...
C'est bien d'être avec toi

Refrain
Reste avec moi pour un instant, mon amour ,
Reste avec moi juste pour un instant,
Ta silhouette est fragile et ton regard gentil .
Ces yeux ,qui sait quand je vais les revoir ?

Reste avec moi pour un instant ,mon amour ,
Garde pour un instant charme ,gentillesse et chaleur ,
Le printemps est triste sans toi .


Et pour finir, "ma" traduction , en essayant d'être un peu moins "mot à mot":

Reste avec moi encore un instant !

Le printemps apporte les roses ,
Le bonheur revient dans nos jeunes cœurs
Les têtes sont pleines de mille projets.

Dans le lointain, le ciel brille de mille feux ,
Le lilas sent si bon dans la nuit embrumée ,
Quel bonheur d'être avec toi!

Refrain
Reste avec moi encore un instant, mon aimée ,
Reste avec moi encore juste un instant ,
Ta silhouette est si fragile , ton regard si tendre,
Je regarde tes yeux et ne sais
Quand je vais les revoir ?

Reste avec moi encore un instant, mon aimée ,
Arrête le temps pour ces moments remplis de charme ,d'amour et de chaleur,
Le printemps est si triste sans toi !





vendredi 12 août 2016

Les falaises calcaires de la péninsule de Pakri ,près de Paldiski - nord-ouest de l' Estonie - (29 mars 2011)


Péninsule de Pakri 

Après les chutes de Keila-Joa ,direction Paldiski pour admirer la mer Baltique gelée depuis les  falaises calcaires qui s'élèvent le long de la péninsule de Pakri.
Nous traversons Paldiski, ville portuaire, ancienne base de sous-marins nucléaires soviétiques. De nombreuses barres de vieux immeubles (datant de la dernière occupation soviétique) ,dont certains semblent "restaurés"( les façades ont été repeintes), bordent les rues de la ville . L'occupation soviétique a laissé des traces , la ville est triste , on devine beaucoup de  pauvreté.


Paldiski est située sur un péninsule à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Tallinn. Sa situation géographique en a fait un lieu privilégié pour abriter un port. Dès 1716, Pierre le Grand, aidé de son ingénieur militaire Abraham Hannibal (l'arrière grand-père maternel du poète Pouchkine), en ont fait un port militaire.
Paldiski a été détruite en 1944 par les Allemands. Les Soviétiques en ont fait par la suite une base de sous-marins nucléaires. Ils ne repartiront qu'en 1994 avec le retrait de l'armée rouge. Le paysage urbain et militaro-industriel ainsi que l'odeur qui se dégage des raffineries découragent les plus courageux à se tremper les pieds dans l'eau.





  



A la sortie de la ville , la route nous emmène vers la pointe de la péninsule (Pakri pank). Nous apercevons  les falaises de calcaire . Elles sont parmi les plus élevées d'Estonie .

Ces falaises font partie des biens soumis à la liste indicative des sites demandant à être inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : http://whc.unesco.org/fr/etatsparties/ee/

Un court arrêt pour prendre quelques photos . Il fait très froid , le vent est glacial ,difficile de rester longtemps dehors ! 
Nous repartons direction Tallinn pour nous mettre au chaud .
























Agrandir le plan